Intertrigo

Découvrez des informations utiles sur Hautwolf et lisez ce qui vous aide vraiment.

QUE FAIRE CHEZ HAUTWOLF ?

Tableau clinique

L’intertrigo – également appelé eczéma intertrigineux – est une lésion cutanée, très rouge, suintante, qui apparaît dans les plis de la peau (espaces intertrigineux). Les zones affectées sont essentiellement celles où des surfaces de peau se touchent et frottent l’une contre l’autre : la zone de l’aine, le pli anal, la peau sous les seins, le périnée ou la peau située à l’intérieur de la cuisse, le nombril, l’espace entre les orteils ou entre les doigts.

Les lésions cutanées qui en résultent entraînent souvent des troubles à type de brûlure ou de démangeaisons. On peut observer l’apparition de sécrétions aqueuses au niveau de la plaie, et la formation de vésicules et d’érosions cutanées. La macération (gonflement) de la peau et la baisse de la fonction de barrière et de protection peuvent permettre la multiplication des bactéries et des champignons et donner lieu à une infection secondaire.

Rides de la peau humide

Friction

Forte transpiration

Cause

L’évaporation de la sueur est réduite dans les plis de la peau, ce qui peut créer un environnement humide et chaud. Le frottement des surfaces cutanées qui se touchent donne lieu à une irritation et à une macération de la peau. Le manteau acide de la peau est perturbé (pH alcalin à la surface) et la fonction de barrière et de protection de la peau est réduite. Des réactions inflammatoires de la peau et des infections secondaires bactériennes ou mycosiques apparaissent en particulier lors d’un manque d’hygiène associé à une incontinence ou à une forte transpiration.

L’intertrigo est fréquent chez les personnes en surcharge pondérale et qui transpirent facilement. De plus, la pratique de certaines activités sportives (randonnée, cyclisme, etc.) peut souvent donner lieu à ce type d’affections de la peau. On parle souvent d’intertrigo apparu suite à de longues randonnées à pied et à bicyclette.

Prévention

Pour prévenir l’intertrigo, il faut éviter les conditions chaudes et humides par une hygiène corporelle appropriée. Ceci s’applique en particulier aux personnes alitées et qui transpirent beaucoup. La peau doit autant que possible être sèche. L’humidité après la toilette corporelle doit être éliminée par de petits tamponnements et non par frottements. Il est bien évident qu’il faut également veiller à ce que les personnes alitées soient placées dans une position appropriée. Une perte de poids éventuellement nécessaire peut aussi prévenir l’apparition d’un intertrigo.

Traitement

Le traitement repose sur des soins minutieux de la peau (laver, sécher par tamponnements, utiliser des produits de soins antiseptiques); il faut veiller à ce que la peau reste sèche (mais ne pas utiliser de poudres classiques dans ce but) et insérer éventuellement des compresses sèches entre les plis de la peau – les compresses doivent ensuite être régulièrement changées.

Les zones suintantes ne sont actuellement plus traitées par de la poudre, car celle-ci s’agglutine rapidement pour former des grains qui peuvent aggraver l’irritation de la peau. Les produits hydrophiles à base d’oxyde de zinc, tels que par ex. ZinCream Medinova, conviennent particulièrement bien car ils associent les propriétés avantageuses de l’oxyde de zinc (astringent, antiseptique, absorbant et cicatrisant) à l’effet asséchant de la base pour une action synergique.

S’il existe en plus une infection provoquée par des champignons et/ou des bactéries, il convient de consulter le médecin. En fonction de l’agent pathogène, il faut traiter l’infection par un antimycosique ou un antibiotique local.